Épargnez-vous suffisamment en vue de votre retraite?

Un récent sondage effectué par la Banque CIBC révèle que la grande majorité des Canadiens n’a pas de plan de retraite pour les aider à mener le mode de vie qu’ils souhaitent au cours de leur âge d’or, en particulier les femmes, qui sont moins susceptibles que les hommes d’être préparées pour la retraite.

Comment votre épargne de retraite se compare-t-elle à ces conclusions? Pouvez-vous affirmer sans hésiter que vous êtes sur la bonne voie pour vivre votre retraite en toute quiétude? Voici quatre conseils pour vous aider à établir un plan financier vous garantissant une plus grande sécurité et vous permettant d’entrevoir l’avenir de façon plus optimiste.

  1. Commencez dès maintenant
    Nous pouvons tous bénéficier à la fois sur le plan financier et émotionnel d’une solide planification, mais les premiers pas peuvent être difficiles à faire. Voici quelques éléments dont il faut tenir compte : Songez aux objectifs à court et à long terme, faites participer toute la famille, car un plan financier doit soutenir les objectifs de chacun, commencez par établir un plan visant à suivre votre argent, puis élaborez un budget que vous devrez respecter, remboursez vos dettes et commencez à épargner. Même s’il s’agit d’un petit montant, ne sous-estimez jamais l’incidence à long terme des habitudes d’épargne. Voici un exemple simple qui illustre comment des modestes épargnes aujourd’hui peuvent rapporter gros demain : Avec un placement automatique de 50 $ par paie (chaque deux semaines), rapportant en moyenne 5 % par année, vous obtenez un rendement total de 90 000 $ après 30 ans.

    Vous ne savez pas où trouver l’argent? Voici un précieux conseil de Warren Buffett : « Ne mettez pas de côté ce qui vous reste après avoir dépensé, mais dépensez plutôt ce qui vous reste après avoir épargné ». Ou cet autre judicieux conseil : « Payez-vous d’abord » affirme The Wealthy Barber. Vous ne serez pas déçu! 

  2. Redéfinir la retraite
    Un certain nombre de facteurs ayant émergé au cours des dernières années font en sorte qu’il est plus difficile d’épargner et de planifier sa retraite. Le prix des habitations grimpe de plus de 10 % et les niveaux d’endettement augmentent plus que jamais. Les salaires stagnent (à un chiffre bas), les taux d’épargne sont faibles et on observe un déclin des régimes de pension offerts par les entreprises. Sans compter que les gens vivent tout simplement plus longtemps.

    Peut-être est-il temps de redéfinir la retraite ou de la réinventer de manière moins classique. Au lieu de fixer une date ou un âge à partir duquel arrêter de travailler pour commencer à recevoir une pension au lieu d’un salaire, il pourrait être intéressant d’envisager une retraite progressive, en trouvant un emploi à temps partiel moins stressant, en se lançant dans une nouvelle carrière ou transformant un passe-temps en projet à faible revenu.

    Une observation qui nous interpelle tous : « Plus je vieillis et plus le temps passe vite ». Plusieurs études révèlent que tout est question de perception – en vieillissant, nous adhérons davantage à la routine et laissons derrière nous les années d’apprentissage et de nouvelles expériences. Au fil du temps, les journées et les souvenirs se mélangent, donnant ainsi l’impression que le temps file à toute allure. Voilà pourquoi vos objectifs de retraite devraient comprendre des activités qui stimulent le cerveau et qui vous permettent de sortir de votre zone de confort, d’apprendre des choses nouvelles, de vivre des expériences différentes et de visiter de nouveaux endroits.

  3. Planifiez votre revenu à la retraite
    Il va sans dire que vous travaillez fort pendant de nombreuses années pour épargner en vue de la retraite… cotisations à un REER ou à un CELI, et possiblement à un régime non enregistré ou d’entreprise. Il est maintenant temps que cette épargne joue son rôle. Pour créer un flux de revenus, il faut faire le saut et changer d’état d’esprit en passant de la phase d’accumulation à la phase d’utilisation. Le passage à la phase d’utilisation des revenus de placement durement gagnés peut s’avérer une étape difficile sur le plan émotionnel et une opération complexe sur le plan financier.

    Il faut également établir ce que vous recevrez en prestations de retraite du gouvernement. Vous pourriez être surpris d’apprendre que même si les prestations maximales du Régime de pensions du Canada pour 2019 sont fixées à 1 154,58 $ par mois, le montant moyen reçu par les nouveaux bénéficiaires (en date d’octobre 2018) n’était que de 664,41 $. Il importe donc de s’assurer que vous êtes bien au courant des sommes que vous recevrez, car la prestation pourrait être inférieure à ce que vous aviez prévu. Découvrez le montant que vous pourriez recevoir.

    En 2019, la Sécurité de la vieillesse ajoute un montant supplémentaire de 601,45 $ par mois. Il est important de savoir que si votre revenu net est supérieur à 77 580 $ en 2019, la différence entre ce seuil et votre revenu net total sera récupérée à hauteur de 15 %, et que si votre revenu net total est de 125 969 $ et plus, vous n’aurez plus droit à ce montant. Vous préféreriez sans doute en conserver le plus possible? Pour ce faire, il faut établir une stratégie de planification.

  4. Ne perdez jamais de vue l’imprévisible
    Les personnes qui doivent prendre leur retraite de manière prématurée, en raison d’un imprévu, comme une perte d’emploi, la faillite d’une entreprise, une blessure, une maladie ou un décès dans la famille, peuvent généralement composer avec la perte de revenus associée à certains de ces enjeux grâce à un régime d’assurance. Cependant, de nombreux risques financiers liés à une maladie ou une blessure grave ne peuvent être gérés qu’au moyen d’un plan financier de retraite exhaustif qui comprend une couverture pour maladies graves et soins de longue durée. Autre fait important à prendre en compte : avec les avancées médicales, vous avez beaucoup plus de chance de tomber gravement malade et de survivre que de mourir subitement.

Même si un régime de retraite détaillé ne peut vous prémunir contre les aléas de la vie, vous serez tout de même en mesure de faire face à tout problème financier éventuel.

Erin Gendron est conseillère en placement adjointe et planificatrice financière chez Patrimoine HollisMD, une division de l’Industrielle Alliance Valeurs mobilières inc., membre du Fonds canadien de protection des épargnants et de l’Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières. Les opinions exprimées dans le présent document sont celles de Mlle Gendron. Elles peuvent ne pas correspondre aux opinions et aux valeurs de l’Industrielle Alliance Valeurs mobilières inc. ou de ses sociétés affiliées.