Escroc par-ci, imposteur par-là

Je vis dans la région de Durham en Ontario et, au cours d’une même semaine, deux gros titres de notre journal local ont attiré mon attention : « Durham met en garde contre de faux discours de vente sur le traitement de l’eau » et « Les arnaques téléphoniques se poursuivent à un rythme alarmant, prévient la police de Durham » (traductions libres). Alors, penchons-nous sur quelques-unes des façons de vous protéger contre la fraude – tant en ligne que par téléphone.

En ligne
Les menaces en ligne existent depuis plusieurs années. Parmi celles-ci, on retrouve notamment l’hameçonnage qui consiste en un courriel qui prétend provenir d’une banque, de Postes Canada, de FedEx et, plus récemment, de PayPal et même de l’ARC. La majorité des entreprises ne vous feront jamais parvenir de courriel vous informant que votre compte est compromis; ne cliquez donc jamais sur le lien dans ces courriels et n’entrez jamais de renseignements personnels. Supprimez le courriel ou transférez-le au service de gestion des fraudes de l’entreprise afin qu’il soit examiné. Si vous êtes vraiment préoccupé, appelez l’entreprise directement aux numéros indiqués sur leur site Web afin de confirmer que vos renseignements n’ont pas été compromis.

Mots de passe
Tellement de mots de passe pour tellement de sites et d’appareils! L’utilisation systématique du même mot de passe simple, bien que plus facile, peut aussi s’avérer dangereuse. Quelques conseils pour créer des mots de passe efficaces :

  1. Chaque compte devrait avoir son propre mot de passe.
  2. Les mots de passe devraient comprendre un minimum de huit caractères et être composés d’une combinaison de minuscules et de majuscules, ainsi que de nombres ou de symboles.
  3. Vous devriez rédiger une liste de vos mots de passe à titre de référence et la conserver à distance de votre ordinateur.
  4. Des générateurs de mots de passe sont disponibles en ligne pour vous aider à créer des mots de passe aléatoires. Plusieurs gestionnaires de mots de passe sont à votre disposition. 

Fraudes téléphoniques
Ces fraudes ne datent pas d’hier, mais elles ne cessent de croître à une vitesse alarmante. La fraude visant l’ARC est celle qui a attiré le plus l’attention récemment en raison de la fréquence à laquelle elle a été signalée et de la crainte qu’elle suscite chez nous tous qui produisons des déclarations de revenus. Vous recevez un appel, souvent sur votre téléphone cellulaire, de quelqu’un qui prétend travailler pour l’ARC. On vous informe que vous avez un paiement d’impôt sur votre revenu en retard et on en réclame le versement immédiat. On vous menace de vous arrêter à moins que vous ne vous rendiez immédiatement à votre banque et que vous procédiez au paiement. Cela fonctionne particulièrement bien lorsqu’on vous appelle sur votre téléphone cellulaire, car on peut vous garder au téléphone pendant que vous vous rendez à votre banque. Malheureusement, cela a fonctionné plusieurs fois – les gens se sentent menacés, ils ont vraiment peur et ils deviennent victimes de fraudes à hauteur de milliers de dollars.

N’oubliez-pas, l’ARC ne vous contactera JAMAIS par courriel ni par téléphone pour réclamer de l’argent. La correspondance est toujours faite par courrier. Si on vous contacte par tout autre moyen, raccrochez et signalez l’appel à la police.

Il y a quelques semaines, l’un de nos propres employés chez Polson Bourbonniere Derby a reçu un courriel de la part d’Air Canada l’avisant qu’une fraude téléphonique circulait. Le courriel indiquait que des gens recevaient des appels de personnes leur offrant un prix ou des vacances avec Air Canada. Il y a eu des tentatives de collecte de renseignements personnels à des fins frauduleuses. Air Canada a indiqué ne jamais faire de promotion par téléphone et recommande à toutes les personnes contactées de cette façon de raccrocher et de signaler l’incident au Centre antifraude du Canada (CAFC) par téléphone ou en ligne :

Numéro de téléphone : 1-888-495-8501
Site Web : Centre antifraude du Canada
Ce site est une excellente source d’information au sujet des fraudes qui circulent actuellement.

Fraudes de situations d’urgence
Nous voulons attirer l’attention des grands-parents sur cette fraude en particulier, car ils sont la cible principale de cette manigance. Dans ce cas-ci, les escrocs passent en revue les courriels, les profils de réseaux sociaux, etc. pour recueillir des renseignements. Par la suite, ils appellent un grand-parent, souvent au milieu de la nuit pour maximiser l’effet, et se font passer pour son petit-enfant qui a un problème. Ils demandent à leur « grand-parent » de leur envoyer de l’argent par Western Union et de ne le dire à personne par peur des conséquences. Malheureusement, cela fonctionne beaucoup trop souvent.

Il y aura toujours des gens qui essaieront de voler les autres. Internet, et tous les renseignements qu’il rend accessibles leur facilitent la tâche. Ne laissez personne vous intimider au point d’envoyer de l’argent ou de fournir des renseignements personnels par téléphone ou en ligne. Tout d’abord, faites une double vérification et signalez toujours de tels cas.

Lydia Bzowej, BA, CFP®, EPC, est une conseillère en placement chez Polson Bourbonniere Derby, Patrimoine HollisMD, une division de l’Industrielle Alliance Valeurs mobilières inc., membre du Fonds canadien de protection des épargnants et de l’Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières. Les opinions exprimées dans le présent article sont celles de Mme Bzowej. Elles peuvent ne pas correspondre aux opinions et aux valeurs de l’Industrielle Alliance Valeurs mobilières inc. ou de ses sociétés affiliées.